art_7

Histoire des vignobles Terrigeol

Les vignobles Terrigeol sont avant tout une histoire de famille. Remontant à de nombreuses générations.

Aujourd'hui, ce sont 3 générations qui travaillent ensemble au développement des vignobles.


art_8

1964: TOUT COMMENCE SUITE A UN MARIAGE

Suite à l’union d’Annick Maillet et de Jean-Pierre Terrigeol, la fusion de deux vignobles et régions le long de l’estuaire de la Gironde naquit.

Ils prirent la décision de destiner le développement du vignoble à la production de Cognac, alcool aux origines nobles et de Pineau des Charentes, symbole de la région. 



image_5
JEAN-PIERRE ET ANNICK JEAN-PIERRE ET ANNICK
JEAN-PIERRE ET ANNICK


art_9

1982: UN DÉBUT PROMETTEUR

Après la naissance de leur fils, Christophe, le début des années 80 vit le commencement de la commercialisation en bouteilles.

En effet, c’est en 1982 que la première mise en bouteilles sur la propriété eut lieu. Dans un premier temps, ils choisirent de se focaliser sur la vente auprès des particuliers afin de préserver cet esprit de partage et de convivialité. 




art_10

1984: UNE FORCE FAMILIALE

Peu après le début de la commercialisation, le fils, Christophe, prit la décision de venir travailler sur la propriété.

Rapidement, il devint le principal pilote de la conduite du vignoble et des vinifications, créant en parallèle de nouvelles cuvées.

Suite à son union avec Marie-Claude Gabriel, elle décida de rejoindre à son tour le domaine viticole et fut directement chargée de la partie administrative. 



image_6
CHRISTOPHE CHRISTOPHE
CHRISTOPHE


art_27

1998 : UNE RÉVOLUTION AU VIGNOBLE

La production de cognac prît un autre tournant avec l’installation d’un alambic charentais, internationalement reconnu dans la distillation et la production d’alcools forts.

De plus, la recherche d'une qualité toujours plus optimale,  était au centre de l’attention dans le but de satisfaire au maximum les clients fidèles. 




art_12

2016: LA RELÈVE SERA BELLE

A l’âge de 21 ans, Quentin, né de l’union de Christophe Terrigeol et Marie-Claude Gabriel, revint sur le domaine familial après des études viticoles ponctuées de stages dans le but de se professionnaliser au maximum.

Apportant un œil nouveau sur le vignoble, il travaille actuellement en étroite collaboration avec son père, Christophe.

Quant à Nathan, le  deuxième fils, plus jeune d’une année, il rejoindra l’entreprise familiale au terme de ses études commerciales.  

 
 


image_7
QUENTIN QUENTIN
QUENTIN